top of page

La Génération Z au travail : s'adapter à leur nouveau paradigme

Dernière mise à jour : 15 déc. 2023




Les entreprises évoluent constamment pour s'adapter aux nouvelles générations de travailleurs. Parmi elles, la Génération Z, née entre la fin des années 1990 et le milieu des années 2010, fait aujourd'hui son entrée dans le monde professionnel.


En tant que professionnel des ressources humaines (RH), il est essentiel de comprendre que pour réussir à intégrer ces jeunes talents, il faut s'adapter à leur vision du travail, plutôt que de les forcer à entrer dans un modèle préétabli.


Dans cet article, nous explorerons en détail l'importance de cette adaptation, en mettant en lumière la nécessité de comprendre leur conception du travail, leurs besoins d'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, leurs nouvelles méthodes de travail, notamment le travail hybride et le télétravail, ainsi que la création de passerelles entre les seniors et la Génération Z.


Comprendre le nouveau paradigme du travail


Comprendre le nouveau paradigme du travail au 21e siècle est essentiel pour appréhender l'évolution du monde professionnel, en particulier en ce qui concerne la Génération Z.

Au cours des dernières décennies, le travail a subi une transformation profonde. Traditionnellement, le travail était synonyme de bureaux fixes, d'horaires réguliers et de hiérarchies strictes. Cependant, au 21e siècle, ces notions ont été bousculées. Le travail s'est déplacé vers des environnements plus flexibles, où la technologie a ouvert de nouvelles possibilités.

Les jeunes de la Génération Z apportent un souffle d'air frais sur le marché du travail, avec une vision du travail différente de celle de leurs prédécesseurs. Pour eux ce nouveau paradigme est devenu la norme. Ayant grandi à l'ère numérique, ils adoptent des approches de travail plus agiles, fondées sur la créativité et l'innovation.

Il est donc crucial pour les RH et les chefs d'entreprise de s'adapter à ce nouveau paradigme. Voici pourquoi :


La redéfinition des attentes


Les membres de la Génération Z attendent un environnement de travail axé sur la technologie, la flexibilité et l'innovation. Pour attirer et retenir ces talents, les entreprises doivent créer des espaces de travail qui répondent à ces attentes.


La technologie est essentielle pour permettre une collaboration virtuelle efficace, en permettant aux employés de travailler ensemble à distance, de partager des informations en temps réel et de rester connectés quel que soit leur emplacement géographique. Cela favorise une plus grande flexibilité, ce qui est particulièrement important pour la Génération Z, qui valorise les horaires flexibles et la possibilité de travailler à distance.


De plus, la technologie leur propose les outils nécessaires pour travailler de manière agile. Cela signifie qu'ils peuvent s'adapter rapidement aux changements, innover, et gérer leur travail de manière efficace. Les outils numériques permettent d'automatiser des tâches répétitives, de simplifier la communication, et de faciliter la gestion de projets complexes. La Génération Z voit la technologie comme un moyen d'améliorer l'efficacité et la productivité au travail, et elle s'attend à ce que les entreprises mettent à sa disposition des ressources technologiques de pointe.


Les espaces de tiers-lieux, tels que les espaces de coworking, jouent également un rôle essentiel dans cette démarche. Ils offrent des environnements flexibles et équipés de technologies avancées, favorisant la collaboration, l'innovation et la mobilité. Les Z sont attirés par ces espaces, car ils correspondent à leur désir de travailler dans des environnements dynamiques et stimulants, tout en leur offrant l'accès à des technologies de pointe.


L'importance de la créativité


Le jeunes "Z" valorisent la créativité et la diversité des idées. Les employeurs doivent encourager la contribution de ces jeunes employés à des projets innovants. Reconnaître et valoriser leurs idées uniques est essentiel pour les motiver et les fidéliser.

Ces jeunes travailleurs apportent un regard frais et innovant sur les défis professionnels, et leur créativité est une ressource inestimable pour les entreprises. Encourager la contribution de ces employés à des projets innovants revêt une importance capitale pour plusieurs raisons.

  • Tout d'abord, la créativité favorise l'innovation, l'un des moteurs de la croissance et de la compétitivité. Les idées nouvelles et originales peuvent conduire à de nouvelles approches, produits, ou services, permettant à l'entreprise de rester en tête de la concurrence.

  • De plus, la reconnaissance et la valorisation des idées uniques de la Génération Z sont essentielles pour les motiver. Lorsque les employés se sentent entendus et appréciés, leur engagement envers l'entreprise s'en trouve renforcé, ce qui conduit à une plus grande fidélisation.

Les employeurs doivent créer un environnement qui encourage l'expression de la créativité, en éliminant les barrières à la communication, en favorisant la diversité d'idées, et en mettant en place des mécanismes de récompense pour les contributions innovantes.

En fin de compte, en tirant parti de la créativité des Z, les employeurs peuvent non seulement bénéficier de nouvelles opportunités, mais aussi maintenir un personnel motivé et engagé.


L'équilibre entre Vie Professionnelle et Vie Privée


Les jeunes de la Génération Z attachent une grande importance à l'équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée, ainsi qu'au fait d'avoir une/des activités qui font sens.

Les RH ont un rôle essentiel à jouer pour répondre à ces besoins :


Donner priorité à l'équilibre


Pour la Génération Z, le travail ne doit pas primer sur la qualité de vie personnelle. Les entreprises doivent proposer des politiques qui favorisent un équilibre sain entre les deux.

Contrairement à certaines générations précédentes, ils refusent de sacrifier leur qualité de vie personnelle au profit de leur carrière. Ils aspirent à une harmonie entre ces deux sphères de leur existence, reconnaissant que le bien-être hors du travail est essentiel pour leur épanouissement global.

Pour répondre à ces attentes, les entreprises doivent revoir leurs politiques et leurs approches en matière de gestion des ressources humaines. Cela peut signifier offrir des horaires de travail flexibles, la possibilité de télétravailler, ou encore des jours de congé plus généreux. Ces aménagements visent à permettre aux employés de jongler plus aisément entre leurs responsabilités professionnelles et leur vie personnelle.


Cependant, l'équilibre ne se limite pas seulement à l'aspect temporel. Il englobe également des aspects tels que la réduction du stress, la promotion de la santé mentale, et la reconnaissance de la nécessité de moments de détente.

Les entreprises qui reconnaissent cette réalité et qui agissent en conséquence sont plus susceptibles d'attirer et de retenir les talents de la Génération Z, tout en favorisant une culture de travail saine et épanouissante.


Ainsi, pour les RH, comprendre l'importance que la Génération Z accorde à l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée est un élément clé pour l'attraction et la rétention de ces travailleurs engagés et soucieux de leur bien-être global.


Favoriser la flexibilité en temps


La flexibilité horaire s'est imposée comme un incontournable pour attirer et fidéliser les travailleurs de la Génération Z. Cette flexibilité permet aux employés de gérer leurs emplois du temps de manière plus efficace.


Les horaires de travail traditionnels, de 9 heures à 18 heures, ne correspondent plus à leurs attentes ni à leur mode de vie. Ainsi, la possibilité de travailler à distance et de bénéficier d'horaires flexibles est devenue essentielle pour répondre à leurs besoins spécifiques.

L'un des aspects également de cette flexibilité est la semaine de 4 ou 4,5 jours. Pour la Génération Z, il s'agit d'une approche novatrice qui correspond mieux à leur vision du travail.


Plutôt que de se conformer à une semaine rigide, ils préfèrent avoir la possibilité d'organiser leur emploi du temps de manière plus efficace. Cela peut inclure :

  • des journées de travail plus courtes,

  • une répartition différente des heures sur la semaine,

  • ou même la possibilité de travailler plus longtemps sur certains jours pour bénéficier de journées plus courtes ultérieurement.

Cette flexibilité leur offre la possibilité d'adapter leur travail à leurs besoins personnels, ce qui favorise un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Ils peuvent ainsi mieux gérer leurs responsabilités familiales, leurs loisirs, ou leurs projets personnels sans compromettre leur performance au travail.


De plus, la semaine de 4 ou 4,5 jours est souvent perçue comme un avantage significatif pour attirer la Génération Z. Elle démontre que l'entreprise est à l'écoute de leurs besoins et prête à s'adapter à leur style de vie.


Les Z apprécient aussi des congés annuels augmentés, parfois même au point d'envisager des vacances ininterrompues. Ils voient les congés comme une occasion de se ressourcer, d'explorer le monde, ou de s'investir dans des projets personnels, et ils accordent une grande importance à la possibilité de bénéficier de temps libre de manière significative.

Cette flexibilité contribue non seulement à attirer de nouveaux talents, mais aussi à les fidéliser en créant un environnement de travail adapté à leurs attentes.


Encourager une/des activité.s qui font sens


Pour les Z, redonner du sens au travail et/ou s'investir dans une cause en parallèle à leur emploi est une notion cruciale qui transcende le simple aspect professionnel. Cette génération aspire à bien plus qu'un simple salaire ou une carrière. Ils cherchent activement à contribuer à un monde meilleur et à faire une différence significative dans leur travail et en dehors de celui-ci.


L'importance de redonner du sens à leur activité réside dans le fait qu'ils veulent voir un lien clair entre ce qu'ils font au quotidien et l'impact positif qu'ils ont sur la société ou sur l'environnement. Cela les motive à travailler plus dur, à être plus impliqués, et à être plus fidèles à leur employeur, car ils ressentent que leur travail a un but plus vaste. Redonner du sens au travail leur procure également un sentiment de satisfaction personnelle, renforçant leur bien-être général.


L'investissement dans des causes en parallèle à leur travail est tout aussi essentiel. La Génération Z est encline à s'engager bénévolement, à soutenir des organisations caritatives, et à participer à des initiatives communautaires. Cela leur permet de réaliser leur désir de contribuer au bien commun, tout en développant leurs compétences, en élargissant leur réseau, et en renforçant leur sens des responsabilités envers la société.


Les dirigeants qui reconnaissent et encouragent cet engagement communautaire de la Génération Z bénéficient d'une main-d'œuvre plus motivée et d'une meilleure image de marque. Ces jeunes travailleurs sont attirés par les entreprises qui partagent leurs valeurs et qui soutiennent leurs initiatives bénévoles.


Redonner du sens au travail et de s'investir dans des causes en parallèle à leur emploi va bien au-delà du simple aspect professionnel. Cela représente pour ces jeunes une expression de leurs valeurs, un moyen de s'accomplir, et une façon de contribuer positivement à la société, ce qui les motive à être des employés engagés et responsables.


Créer des passerelles entre les Seniors et la Génération Z


Pour garantir le succès de l'entreprise, il est essentiel de créer des passerelles entre les travailleurs plus âgés et la Génération Z. Mettre en place des programmes de mentorat permet aux travailleurs seniors de transmettre leurs compétences et leur expérience à la Génération Z. Et inversement, permettre aux jeunes d'accompagner des seniors dans leur "mise à jour" est une réelle source de co-motivation.


Le mentorat


Les programmes de mentorat, assurés par des seniors, sont un moyen efficace d'établir ces liens, et voici comment ils peuvent être détaillés pour garantir leur succès :

  1. Identification des besoins : Avant de mettre en place un programme de mentorat, il est essentiel de définir les besoins spécifiques de l'entreprise en matière de compétences et de connaissances. Quelles compétences la Génération Z doit-elle acquérir ? Quels sont les atouts et les compétences des travailleurs plus âgés que l'entreprise souhaite préserver et transmettre ?

  2. Sélection des mentors : Les mentors doivent être des travailleurs expérimentés qui ont non seulement une connaissance approfondie de leur domaine, mais aussi des compétences en communication et en enseignement. Il est important de les choisir en fonction de leur capacité à interagir efficacement avec la Génération Z.

  3. Jumelage adapté : Les jumelages mentor-mentoré doivent être soigneusement réfléchis en fonction des besoins et des objectifs de l'entreprise. Il peut être utile d'utiliser des questionnaires pour identifier les préférences et les domaines d'intérêt de chaque participant.

  4. Formation des mentors : Les mentors devraient être formés à la manière d'encourager la Génération Z, à favoriser leur apprentissage, et à communiquer de manière efficace. Ils doivent également comprendre les attentes, les valeurs et les préférences de cette génération.

  5. Établissement d'objectifs clairs : Les programmes de mentorat doivent définir des objectifs clairs et mesurables pour les participants. Cela garantit que les efforts sont axés sur le développement de compétences spécifiques et sur la réalisation d'objectifs précis.

  6. Suivi régulier : Les participants devraient se réunir régulièrement pour évaluer les progrès, discuter des défis, et ajuster les plans au besoin. Le suivi est essentiel pour garantir que le mentorat est productif.

  7. Encouragement de l'échange bidirectionnel : Le mentorat ne doit pas être à sens unique. Les membres de la Génération Z ont aussi beaucoup à offrir en termes de connaissances technologiques, de nouvelles perspectives et d'innovation. Il est important d'encourager l'échange bidirectionnel pour que les deux parties puissent bénéficier mutuellement.

  8. Reconnaissance et récompenses : Les programmes de mentorat réussis devraient être reconnus et récompensés. Cela peut inclure des promotions, des bonus ou des reconnaissances formelles pour les participants qui se sont particulièrement distingués.

En créant des programmes de mentorat bien structurés et adaptés aux besoins de l'entreprise, celle-ci peut favoriser une collaboration harmonieuse entre les travailleurs plus âgés et la Génération Z, contribuant ainsi au succès global de l'entreprise.


Le mentorat inversé


Le mentorat n'est pas nécessairement à sens unique. Les travailleurs plus expérimentés peuvent également tirer parti de ce que l'on appelle le "mentorat inversé". Cela signifie que les membres de la Génération Z deviennent des mentors informels pour leurs collègues plus âgés, partageant leurs connaissances technologiques et les aidant à s'adapter à l'évolution des outils numériques.


Les seniors peuvent bénéficier considérablement des compétences technologiques des Z de plusieurs manières :

  1. Apprentissage technologique : La Génération Z est née et a grandi à l'ère numérique, ce qui signifie qu'elle possède une familiarité innée avec les dernières technologies. Les travailleurs plus seniors peuvent profiter de cette expertise en bénéficiant d'une formation et d'un apprentissage technologiques plus rapides et plus efficaces. Les jeunes employés peuvent enseigner aux plus anciens comment utiliser des applications, des logiciels et des outils technologiques de manière plus efficiente, ce qui peut améliorer leur productivité.

  2. Innovation : La Génération Z apporte souvent une perspective fraîche et innovante en ce qui concerne l'utilisation de la technologie. Leur créativité et leur compréhension intuitive des nouvelles tendances peuvent aider les travailleurs plus expérimentés à explorer de nouvelles approches dans leur travail, à résoudre des problèmes de manière différente, et à identifier des opportunités d'amélioration dans les processus existants.

  3. Communication efficace : La communication au sein de l'entreprise s'améliore lorsque les travailleurs plus âgés et les Z se comprennent mutuellement. Les jeunes travailleurs peuvent aider leurs collègues plus expérimentés à utiliser des plateformes de communication modernes, à maîtriser les médias sociaux, et à tirer parti des outils de collaboration en ligne. Cela favorise une communication plus fluide et efficace au sein de l'équipe.

  4. Développement de carrière : Les travailleurs plus âgés peuvent tirer parti des compétences technologiques de la Génération Z pour élargir leurs opportunités de carrière. La connaissance de la technologie peut ouvrir de nouvelles voies professionnelles, telles que la transition vers des rôles axés sur la transformation numérique ou le conseil en technologie.

  5. Amélioration de la culture d'entreprise : L'intégration des compétences technologiques de la Génération Z au sein de l'entreprise peut favoriser une culture d'entreprise plus moderne et innovante. Les travailleurs plus expérimentés peuvent bénéficier de cette évolution en contribuant à une culture d'entreprise plus dynamique et en constante évolution.

Les compétences technologiques de la Génération Z ne sont pas seulement bénéfiques pour les jeunes employés, mais aussi pour l'ensemble de l'entreprise. Elles peuvent améliorer l'efficacité, l'innovation et la communication au sein de l'équipe, tout en offrant aux travailleurs plus expérimentés l'opportunité d'apprendre et de s'adapter aux évolutions technologiques rapides de notre époque.


Conclusion


Dans un monde professionnel en constante évolution, la Génération Z apporte un vent de changement, avec des attentes, des valeurs et des compétences qui façonnent l'avenir du travail. Dans ce contexte, l'implication de tous pour réussir cette transition vers un nouveau paradigme du travail est incontestable.

Les professionnels des ressources humaines jouent un rôle central dans l'adaptation de l'entreprise à cette nouvelle réalité. Ils sont responsables de la conception de politiques et de programmes qui répondent aux besoins de la Génération Z, tels que des horaires flexibles, des initiatives de bien-être et des opportunités de formation continue. Ils doivent être des agents du changement, favorisant une culture d'entreprise qui valorise l'innovation, la diversité et l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée.


Les dirigeants et les managers ont un rôle tout aussi crucial à jouer. Ils sont les moteurs du changement, définissant la tonalité de l'entreprise et modelant la manière dont la Génération Z est accueillie. Le leadership doit être adaptatif, encourageant l'autonomie, la créativité et la communication ouverte. Les dirigeants et les managers qui embrassent ces valeurs créent un environnement de travail où la Génération Z peut s'épanouir.


Les travailleurs plus âgés apportent quant à eux une richesse d'expérience et de connaissances qui est inestimable pour la transition. Les programmes de mentorat, où les travailleurs plus expérimentés partagent leur sagesse avec la Génération Z, facilitent la transmission des compétences et des valeurs essentielles. De plus, le mentorat inversé, où les jeunes enseignent aux plus âgés les compétences technologiques, encourage un échange intergénérationnel fructueux.


L'adaptation au nouveau paradigme du travail, où l'entreprise s'ajuste aux attentes de la Génération Z, est une entreprise collective. Tous les professionnels doivent travailler de concert pour créer un environnement de travail qui favorise le bien-être, l'innovation et la réussite de cette génération. Ensemble, ils façonnent l'entreprise du futur, plus dynamique, plus innovante, et mieux préparée à prospérer dans un monde professionnel en constante évolution.


La clé du succès réside dans l'unité et la collaboration de toutes les générations au sein de l'entreprise.


5 Questions Fréquentes Uniques

  1. Comment puis-je attirer des talents de la Génération Z dans mon entreprise ? Pour attirer la Génération Z, mettez en avant votre flexibilité, vos opportunités d'innovation et vos politiques d'équilibre vie professionnelle-vie privée.

  2. Quelles sont les principales différences entre la Génération Z et les générations précédentes sur le lieu de travail ? La Génération Z se distingue par sa forte utilisation de la technologie, sa créativité et son souci de l'équilibre entre travail et vie personnelle.

  3. Comment puis-je favoriser la collaboration entre les travailleurs de différentes générations ? Encouragez l'échange de connaissances, le mentorat et la formation croisée pour renforcer la compréhension mutuelle.

  4. Quels sont les avantages de la diversité intergénérationnelle au sein d'une entreprise ? La diversité intergénérationnelle favorise l'innovation, apporte différentes perspectives et renforce la culture de l'entreprise.

  5. Quels défis devrais-je anticiper lors de l'adaptation de mon entreprise à la Génération Z ?Les principaux défis incluent la gestion des attentes en matière de flexibilité et d'équilibre vie professionnelle-vie privée, ainsi que l'intégration réussie de technologies avancées dans l'entreprise.

bottom of page