top of page

La sieste au travail : une révolution bénéfique pour tous

Dernière mise à jour : 21 oct. 2023



Le monde professionnel a toujours été soumis à des évolutions, des révolutions qui bousculent les habitudes et redéfinissent les contours du bien-être au travail. L’une des tendances les plus surprenantes de ces dernières années est sans doute la promotion de la sieste en entreprise, jadis considérée comme un signe de faiblesse ou de paresse. Mais qu’en est-il vraiment ?


Les bienfaits avérés de la sieste en milieu professionnel


Amélioration des capacités cognitives et de la concentration

La fatigue mentale est l'un des maux les plus courants du 21ème siècle. Entre les e-mails, les réunions et les interruptions incessantes, notre cerveau est sollicité en permanence. Une courte pause sous forme de sieste a montré une nette amélioration de la concentration, de la mémoire à court terme et même de la capacité d'apprentissage. Selon plusieurs études, une sieste de 20 minutes pourrait augmenter la vigilance et les performances cognitives de 40%.


Réduction du stress et des risques d'accidents de travail

Le stress est omniprésent dans nos vies professionnelles. Une charge de travail élevée, des délais serrés, une communication difficile avec les collègues ou les supérieurs hiérarchiques peuvent tous contribuer à augmenter le niveau de stress. Ici, la sieste joue un rôle salvateur. Elle permet une déconnexion temporaire, une échappatoire qui réduit le cortisol, l'hormone du stress. En diminuant le stress, on réduit mécaniquement le risque d'erreurs et d'accidents liés à la fatigue ou à l’inattention.


Valorisation du bien-être et de la satisfaction des employés

Un employé épanoui est un employé performant. L'ajout d'une salle de sieste ou d'une politique de repos au sein de l'entreprise est un signal fort envoyé aux employés : leur bien-être compte. Ce simple geste peut augmenter la satisfaction au travail, réduire le turnover et même attirer des talents.


Répercussions positives sur la créativité et l'innovation

La créativité ne surgit pas sur commande. Elle a besoin de pauses, de moments de relaxation pour que l'esprit vagabonde et forge de nouvelles connexions neuronales. La sieste, en offrant ce moment de déconnexion, peut être le déclencheur d'une idée innovante ou d'une solution à un problème persistant.


Une meilleure santé mentale

La sieste a de réels effets bénéfiques sur le cerveau. Elle permet une déconnexion, souvent nécessaire après plusieurs heures de travail intensif. Cette pause mentale réduit les risques de burnout, de stress et d'anxiété. Elle améliore aussi la concentration, la mémoire et la capacité d'apprentissage.


Un renforcement du système immunitaire

Des études ont montré que la sieste pouvait booster le système immunitaire. Moins de fatigue = moins de maladies. Les employés sont donc moins souvent malades et en meilleure santé.

Employée heureuse et pleine d'énergie
Les bienfaits de la sieste au travail


Les éventuels obstacles et contre-arguments à la sieste au travail

Intégrer la sieste en entreprise n'est pas une mince affaire. Malgré ses avantages, elle doit faire face à des idées reçues et à des défis logistiques.


Perception de paresse ou de manque de productivité

L'une des premières barrières à la sieste au travail est culturelle. Dans de nombreux pays et entreprises, la sieste est encore perçue comme un signe de paresse ou d'inefficacité. Il faudra du temps et de l'éducation pour changer cette perception.


Difficultés liées à la mise en place d'espaces dédiés

La création d'un espace de sieste nécessite un investissement initial, tant en termes financiers que logistiques. Trouver un espace calme, isolé et confortable dans des bureaux souvent déjà surchargés est un défi.


Potentiel impact sur le rythme de travail et l’organisation des équipes

La sieste en entreprise doit être correctement encadrée pour éviter les abus. Si tout le monde décidait de faire la sieste en même temps, cela pourrait perturber l'organisation du travail. Il est donc crucial de mettre en place une politique claire.

Personne faisant la sieste au travail

Guidelines pour une sieste réussie au travail

Faire la sieste au bureau n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Il ne s'agit pas seulement de fermer les yeux. Pour être véritablement bénéfique, la sieste doit suivre certaines directives.


Les éléments-clés pour une sieste réparatrice

La durée est l'un des facteurs les plus cruciaux. Trop courte, la sieste ne sera pas bénéfique ; trop longue, elle peut provoquer une inertie. L'environnement joue également un rôle primordial : un espace calme, sombre et confortable est idéal. Enfin, le moment idéal pour une sieste se situe généralement en milieu d'après-midi, lorsque la plupart des gens ressentent une baisse naturelle d'énergie.


La position optimale pour une sieste énergisante

Contrairement à la croyance populaire, il n'est pas nécessaire de s'allonger complètement pour une sieste. Une position semi-allongée, avec un soutien pour la tête et le cou, peut être tout aussi bénéfique.


Gérer le réveil et la reprise post-sieste

Il est essentiel de se lever lentement après une sieste pour éviter le vertige. Boire un verre d'eau, s'étirer légèrement et prendre quelques minutes pour se remettre complètement en alerte peuvent aider à optimiser la reprise du travail.





Cadre légal et recommandations en matière de sieste au travail

Comme toute nouvelle initiative en entreprise, la sieste doit être encadrée par un cadre légal et des recommandations pour garantir sa réussite.


Aperçu des législations existantes dans différents pays

La reconnaissance de la sieste varie d'un pays à l'autre. Par exemple, en Espagne, la siesta est une tradition, tandis qu'en Scandinavie, la culture du bien-être au travail est prédominante. Il est donc essentiel de se familiariser avec les législations locales avant d'implémenter une politique de sieste.


Best practices recommandées par les spécialistes de la santé au travail

Les experts s'accordent à dire que la durée optimale pour une sieste au travail se situe entre 20 et 30 minutes. Au-delà, le risque d'entrer dans un cycle de sommeil profond augmente, ce qui pourrait laisser l'individu groggy et désorienté. Il est également recommandé d'encourager les employés à se lever et à marcher après une sieste pour maximiser les bénéfices.


Stratégies pour implémenter la culture de la sieste en entreprise


Une chose est de reconnaître les avantages de la sieste, une autre est de la mettre en place de manière efficace.


Sensibiliser la direction et les décideurs

La première étape est de convaincre les décideurs. Cela peut se faire en présentant des études et des preuves des bénéfices de la sieste sur la productivité et le bien-être.


Aménager des espaces dédiés

L'infrastructure est clé. Qu'il s'agisse d'une salle de repos dédiée, de fauteuils inclinables ou de cabines de sieste, l'entreprise doit investir dans des équipements appropriés.


S'appuyer sur les RH pour la promotion et la formation

Les ressources humaines jouent un rôle crucial pour sensibiliser les employés, offrir des formations et assurer que la sieste est adoptée de manière positive.





Zoom sur les questions courantes

La mise en œuvre de la sieste pose naturellement des questions. Les plus fréquentes incluent la durée optimale, le meilleur moment de la journée pour siester, et comment différencier la sieste de la simple relaxation.


Durée, fréquence, et moments opportuns

Les experts recommandent généralement une sieste de 20 à 30 minutes. Siester trop longtemps peut conduire à l'inertie ou perturber le sommeil nocturne. Concernant le moment idéal, la plupart des gens ressentent une baisse d'énergie après le déjeuner, généralement entre 14h et 16h.


Sieste vs Relaxation

La sieste implique généralement un sommeil léger et réparateur. La relaxation, quant à elle, est plus axée sur la détente sans nécessairement dormir. Les deux peuvent être bénéfiques, mais leurs avantages et leurs utilisations sont différents.


Matériel et aménagements : les indispensables pour favoriser la sieste en entreprise


Avec une prise de conscience grandissante des avantages de la sieste au travail, de nombreuses entreprises cherchent à créer des environnements propices à ce moment de détente. La mise en place d'un cadre favorable nécessite toutefois certains équipements et aménagements spécifiques.


Des espaces dédiés à la sieste

Un prérequis essentiel pour encourager la sieste en entreprise est la mise à disposition d'espaces dédiés. Ces zones, idéalement isolées du bruit ambiant, permettent aux employés de se déconnecter totalement de leur environnement professionnel.

  • Salles de repos : Simples pièces équipées de fauteuils confortables, de luminaires tamisés et éventuellement de paravents pour garantir l'intimité.

Mobilier spécifique pour la détente

La qualité du mobilier peut faire la différence entre une sieste réparatrice et une pause inconfortable.

  • Transats : Ces chaises longues permettent de s’allonger dans une position semi-inclinée, idéale pour une relaxation optimale sans pour autant sombrer dans un sommeil profond.

  • Hamac : Pour les entreprises disposant d'espaces extérieurs, les hamacs peuvent offrir une solution originale et très appréciée des employés, les berçant doucement pendant leur pause.

  • Poufs et fauteuils confortables : Parfois, une simple assise moelleuse peut suffire pour une courte sieste.

Outils de relaxation technologiques

Outre le mobilier, certains dispositifs modernes peuvent améliorer l'efficacité des siestes.

  • PSIO : Le PSIO est une technologie qui combine luminothérapie et relaxation auditive. Il est particulièrement adapté pour ceux qui ont du mal à déconnecter rapidement. Pour en savoir plus, c'est ici !





Aménagements spécifiques

Un environnement favorable ne se limite pas au mobilier. L’ambiance générale de l'espace joue un rôle tout aussi crucial.

  • Eclairage tamisé : Une lumière douce, voire des lampes de luminothérapie pour imiter la lumière naturelle, peut aider à la détente.

  • Isolation sonore : Pour se protéger des bruits ambiants, une bonne isolation est nécessaire. Des casques à réduction de bruit peuvent également être mis à disposition.

  • Diffuseurs d'huiles essentielles : Des senteurs comme la lavande ou la camomille peuvent contribuer à une atmosphère relaxante.


Conclusion

La sieste en entreprise est bien plus qu'une tendance. Elle est le reflet d'une prise de conscience croissante des besoins humains au travail. Dans un monde où la productivité est reine, la sieste nous rappelle l'importance du repos, du bien-être et de l'équilibre entre vie professionnelle et personnelle. Bien que sa mise en œuvre nécessite une stratégie réfléchie, son potentiel pour transformer le monde professionnel est indéniable.


bottom of page