top of page

Les Risques Psychosociaux au Travail : Identifier, Prévenir et Agir

Dernière mise à jour : 23 oct. 2023



Les Risques Psychosociaux au Travail, souvent abrégés en RPS, sont devenus un sujet de préoccupation majeur dans le monde professionnel. Ils désignent les facteurs liés à l'organisation du travail et à l'environnement de travail qui peuvent avoir un impact négatif sur la santé mentale et physique des travailleurs. Dans cet article, nous allons plonger dans le monde des RPS, en comprenant leur nature, en identifiant les signes et symptômes, en examinant leurs causes, et en explorant des moyens de les prévenir et de les gérer.


Comprendre les Risques Psychosociaux au Travail

Les RPS au travail englobent un large éventail de facteurs qui peuvent affecter le bien-être des salariés. Ces facteurs peuvent se manifester sous différentes formes, notamment le stress, le harcèlement, la surcharge de travail, et les conflits interpersonnels sur le lieu de travail. La nature complexe des RPS rend essentielle la compréhension de ces risques pour les identifier et les gérer efficacement.


Les Différents Types de Risques Psychosociaux


Les Risques Psychosociaux au Travail peuvent être classés en plusieurs catégories :


La Charge de Travail Excessive

La surcharge de travail en entreprise, qu'elle soit due à des délais serrés, à des attentes démesurées ou à une charge de travail constante, est l'un des principaux facteurs de RPS. Elle peut entraîner un stress excessif, un épuisement professionnel (burn-out), et des problèmes de santé.


Le Harcèlement, la Violence et les conflits au Travail

Le harcèlement moral ou sexuel, ainsi que la violence au travail, créent un environnement hostile qui peut avoir des effets dévastateurs sur la santé mentale des employés.

Les conflits en situation de travail influent également les RPS. Parmi ces conflits figurent :

  • les conflits entre Collègues : Des désaccords fréquents entre collègues, qu'ils soient liés au travail ou personnels, peuvent entraîner du stress et de l'anxiété.

  • les conflits avec la Direction : Les désaccords entre les employés et la direction, notamment en ce qui concerne les politiques, les objectifs ou les décisions, peuvent créer un climat de tension.

  • les conflits entre Équipes : Les désaccords persistants entre différentes équipes ou services peuvent entraîner une détérioration du climat de travail.

  • les conflits liés aux Rôles et Responsabilités : Des malentendus ou des conflits sur les rôles et les responsabilités au sein d'une équipe peuvent provoquer du stress.

  • les conflits sur les Avantages et les Salaires : Les désaccords concernant les avantages sociaux, les salaires ou les avantages en nature peuvent générer de l'anxiété financière.

  • les conflits d'Intérêts : Les conflits d'intérêts, tels que la partialité ou les préférences injustes, peuvent éroder la confiance et le bien-être des employés.

  • les conflits liés aux Objectifs et à la Performance : Des objectifs irréalistes, une pression excessive pour atteindre des cibles ou des évaluations de performance injustes sont autant de sources potentielles de RPS.

Le Manque de Soutien Social

Le manque de soutien social au travail, qu'il s'agisse du soutien de la direction, des collègues ou de la famille, peut accroître la vulnérabilité aux RPS.

Signes et Symptômes des Risques Psychosociaux au Travail

Il est crucial de reconnaître les signes et symptômes des RPS pour intervenir à temps.

Parmi les indicateurs courants, on trouve notamment :

  • l'anxiété,

  • la dépression,

  • l'insomnie,

  • la perte de concentration,

  • l'irritabilité,

  • la fatigue constante

  • et des troubles digestifs.

Les Causes Profondes des Risques Psychosociaux au Travail

Pour comprendre et prévenir les RPS, il est important d'identifier leurs causes sous-jacentes. Parmi les facteurs contribuant, on peut citer les 3 causes principales suivantes :

L'Intensification du Travail

L'intensification du travail est souvent liée à une demande accrue de productivité et à une charge de travail de plus en plus lourde, sans les ressources nécessaires pour y faire face.

Le Manque de Reconnaissance

Le manque de reconnaissance et de valorisation du travail accompli peut conduire à la démotivation et au stress.

L'Insécurité de l'Emploi

L'insécurité de l'emploi est une source de stress majeure pour de nombreux travailleurs, car elle crée de l'incertitude quant à leur avenir professionnel.

Le Rôle des Ressources Humaines (RH) dans la Prévention des RPS

Les Ressources Humaines jouent un rôle central dans la gestion des RPS au travail. Leur mission comprend :

Sensibilisation et Formation

Les RH sont responsables de sensibiliser les employés et les gestionnaires aux RPS. Ils organisent des formations ou des actions de sensibilisation pour aider à reconnaître les signes et symptômes, ainsi que pour promouvoir un environnement de travail sain.

Mise en Place de Politiques de Prévention

Les RH collaborent avec la direction pour élaborer des politiques de prévention des RPS, y compris des procédures de signalement des cas de harcèlement et des mesures pour réduire la charge de travail excessive.

La cartographie des risques et la mise à jour annuelle du Document Unique d'Évaluation des Risques Professionnels (DUERP) s'avèrent également des outils puissants dans la prévention des RPS en entreprise.

La cartographie des risques consiste à identifier, évaluer et hiérarchiser l'ensemble des risques professionnels, y compris les RPS. Elle permet de dresser une vision globale des menaces pour la santé mentale des employés au sein de l'organisation.

La mise à jour annuelle du DUERP est une démarche nécessaire pour refléter les évolutions de ces risques et adapter les mesures de prévention en conséquence.

Dans le contexte spécifique des RPS, ces outils offrent plusieurs avantages :

  • Identification Précise des RPS : La cartographie des risques permet d'identifier clairement les facteurs de stress, les situations conflictuelles et les autres sources potentielles de RPS au sein de l'entreprise.

  • Évaluation de l'Impact : Les RPS peuvent avoir un impact significatif sur la santé mentale des employés. La cartographie permet d'évaluer la gravité de ces risques et de prioriser les actions de prévention.

  • Sensibilisation et Communication : La cartographie des risques sensibilise les employeurs, les gestionnaires et les employés aux enjeux de santé mentale en entreprise. Elle facilite la communication sur ces questions.

  • Prévention Adaptée : La mise à jour annuelle du DUERP permet d'ajuster les mesures de prévention en fonction des évolutions des RPS. Cela garantit que les actions de prévention restent pertinentes et efficaces.

  • Conformité Légale : En France, la réalisation du DUERP et sa mise à jour annuelle sont des obligations légales. En intégrant la prévention des RPS dans ce processus, les entreprises se conformeront aux exigences réglementaires.

  • Amélioration Continue : La cartographie et la mise à jour annuelle du DUERP sont des démarches d'amélioration continue de la gestion des risques. Elles permettent à l'entreprise d'ajuster sa stratégie au fil du temps.

Soutien aux Employés

Les RH doivent offrir un soutien aux employés en détresse, en les orientant vers des ressources internes ou externes (conseillers en santé mentale, des médecins du travail, des psychologues, des associations spécialisées...). Parmi ces ressources on peut citer :

  • les Conseillers en Santé Mentale : Les entreprises peuvent disposer de conseillers en santé mentale dans leur service des ressources humaines. Ces professionnels sont formés pour fournir un soutien psychologique et émotionnel aux employés en détresse.

  • les Médecins du Travail : ils sont des acteurs clés pour identifier les signes de détresse et orienter les employés vers des professionnels de la santé mentale si nécessaire. Ils peuvent également contribuer à l'adaptation des conditions de travail pour réduire les RPS.

  • les Psychologues d'Entreprise : Certaines grandes organisations emploient des psychologues qui offrent un soutien aux employés en cas de détresse émotionnelle ou de conflits au travail.

  • les Réseaux de Psychologues Externes : il existe des partenariats avec des réseaux de psychologues externes. Cela permet aux employés d'accéder à des services de conseil en dehors de l'entreprise, garantissant ainsi une confidentialité accrue.

  • des Associations Spécialisées : Les employeurs peuvent recommander des associations spécialisées dans la gestion du stress, des conflits ou des problèmes de santé mentale. Ces associations peuvent fournir des ressources et des conseils adaptés.

  • les Services d'Assistance aux Employés (SAE) : Les SAE sont des services externes qui offrent une gamme de soutien, y compris la gestion du stress, la résolution de conflits, la consultation juridique et des conseils en santé mentale. Les employés peuvent y accéder de manière confidentielle.

  • les Lignes d'Écoute et de Soutien : Mise en place de lignes téléphoniques d'urgence pour permettre aux employés de parler à des professionnels en cas de crise émotionnelle.

  • les Séances d'Information et de Sensibilisation : les RH et IRP (CHSCT) peuvent organiser des séances d'information et de sensibilisation sur la santé mentale en entreprise, de manière à ce que les employés sachent vers quelles ressources se tourner en cas de besoin.

  • des Programmes de Coaching : Proposer du coaching pour aider les employés à gérer le stress, à développer des compétences en résolution de conflits et à améliorer leur bien-être émotionnel.

  • des Réseaux de Support entre Collègues : les RH peuvent aider à la création de réseaux de soutien entre collègues pour favoriser l'entraide en cas de détresse émotionnelle. En proposant de suivre une formation aux salariés, ceux-ci peuvent devenir des référents PSSM (Premiers Secours en Santé Mentale). Ils sont ainsi capables de mieux repérer les troubles en santé mentale, d'adopter un comportement adapté, d'informer sur les ressources disponibles, d'encourager à aller vers les professionnels adéquats et, en cas de crise, d'agir pour relayer

Prévention et Gestion des Risques Psychosociaux au Travail

La prévention et la gestion des RPS sont des responsabilités partagées entre les employeurs, les RH et les employés. C'est ce qui contribue à la Qualité de Vie et des Conditions de Travail ! Voici quelques mesures essentielles :

Établir un Environnement de Travail Sain

Les employeurs doivent créer un environnement de travail où les employés se sentent soutenus, respectés et en sécurité.

Cela passe notamment par une communication ouverte où les employés se sentent libres de s'exprimer sur leurs préoccupations et leurs besoins en matière de bien-être. Encourager les échanges avec les gestionnaires et entre collègues, en mettant en place des canaux de communication accessibles (Espaces de Discussion, causeries mensuelles...).

C'est également intégrer dans la Culture d'Entreprise l'importance du bien-être, du respect et de la sécurité au travail. Les valeurs de l'entreprise devraient refléter ces principes.

C'est aussi offrir un soutien en cas de conflits en proposant des mécanismes de résolution des conflits, tels que la médiation ou l'arbitrage.

Et enfin proposer de bonnes conditions matérielles et physiques de travail : être clairs sur les normes de sécurité au travail strictes et s'assurer que les employés sont formés à les respecter. L'objectif est de prévenir les accidents et les blessures au travail, ce qui réduit le stress.

Encourager la Formation en Gestion du Stress

La formation en gestion du stress peut aider les employés à développer des compétences pour faire face aux pressions au travail de manière plus saine.

Pour ce faire, l'entreprise peut utiliser des sondages/enquêtes ou des entretiens pour recueillir des données sur les sources de stress spécifiques, puis proposer des formations en gestion du stress adaptées qui peuvent inclure des techniques de relaxation, de méditation, de gestion du temps, et des stratégies pour faire face au stress (formation à l'assertivité par exemple).

Exemples d'actions pour favoriser la gestion du stress :

  • des Programmes de Formation Réguliers : intégrer des programmes de formation en gestion du stress de manière régulière dans le plan de formation de l'entreprise pour qu'ils deviennent des ressources internes capables d'offrir des conseils et des techniques aux collègues

  • des Ateliers Pratiques : organisation d'ateliers où les employés peuvent apprendre et mettre en pratique des techniques de gestion du stress, telles que la méditation ou la relaxation (luminorelaxothérapie).

  • du Coaching Individuel : proposer des sessions de coaching individuel en gestion du stress pour aider les employés à élaborer des stratégies personnalisées.

  • Intégration de cette thématique dans les Objectifs de Développement Personnel : permettre aux employés d'inclure la gestion du stress comme objectif de développement personnel dans leurs évaluations annuelles.

  • des Témoignages et Retours d'Expérience : faire intervenir des employés qui ont bénéficié de la formation en gestion du stress pour partager leurs expériences et les avantages que cela leur a apportés.

Promouvoir l'Équilibre Entre Vie Professionnelle et Vie Personnelle

L'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est essentiel pour réduire les RPS. Les employeurs peuvent encourager des politiques de flexibilité. Les RH peuvent réfléchir collectivement à la mise en place des mesures en ce sens, comme par exemple :

  • la Semaine de 4 Jours : Proposer une semaine de 4 jours de travail est une option qui peut réduire la pression et le stress liés au travail. Les employés ont ainsi un jour supplémentaire pour se ressourcer.

  • la Flexibilité Horaire : Permettre aux employés de personnaliser leurs horaires de travail en fonction de leurs besoins personnels favorise l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Cela peut inclure des horaires d'entrée et de sortie flexibles.

  • le travail hybride avec notamment du Télétravail : Le télétravail offre aux employés la possibilité de travailler depuis chez eux, ce qui réduit les déplacements et permet une meilleure conciliation entre travail et vie personnelle.

  • une Politique de Congé Parental et de Congé pour Aidants : Offrir des politiques de congé parental et de congé pour aidants pour permettre aux employés de prendre soin de leur famille sans compromettre leur carrière.

  • une Garderie d'Entreprise et/ou accès à une conciergerie : mettre en place une garderie d'entreprise pour les jeunes enfants des employés, facilitant ainsi la prise en charge des enfants tout en travaillant. Faciliter l'accès à une conciergerie en entreprise qui permet aux employés de déléguer certaines tâches et préoccupations quotidiennes, ce qui réduit le stress lié à la gestion de la vie professionnelle et personnelle

  • la Promotion de la Culture du Bien-Être par le sport : Encouragez une culture d'entreprise axée sur le bien-être, où les employés sont encouragés à prendre soin d'eux-mêmes et à pratiquer du sport


Conclusion

Les Risques Psychosociaux au Travail sont une réalité à laquelle nous sommes confrontés dans le monde professionnel. Comprendre, prévenir et gérer ces risques est essentiel pour le bien-être des travailleurs et la performance des entreprises. Ainsi, en agissant sur les RPS les employeurs favorisent la QVCT et les entreprises créent un environnement propice à la santé mentale des employés. Cela prévient non seulement les RPS, mais contribue également à améliorer la satisfaction des employés, la productivité et la rétention du personnel. Finalement c'est un cercle vertueux à instaurer : la QVCT doit être au cœur des stratégies de prévention des RPS en entreprise.


FAQ


Quels sont les Risques Psychosociaux au Travail?

Les Risques Psychosociaux au Travail désignent les facteurs liés à l'organisation et à l'environnement de travail qui peuvent avoir un impact négatif sur la santé mentale des employés.

Comment les Risques Psychosociaux au Travail affectent-ils les travailleurs?

Ils peuvent provoquer du stress, de l'anxiété, de la dépression, et d'autres problèmes de santé mentale.

Comment les employeurs peuvent-ils prévenir les Risques Psychosociaux au Travail?

Les employeurs peuvent (et en ont l'obligation selon l'article L. 4121-1 du Code du travail) prévenir les RPS en créant un environnement de travail sain, en encourageant la formation en gestion du stress et en promouvant l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Quels sont les signes de Risques Psychosociaux au Travail?

Les signes courants incluent l'anxiété, la dépression, l'insomnie, la perte de concentration et la fatigue constante.

Où puis-je obtenir de l'aide pour faire face aux Risques Psychosociaux au Travail?

Vous pouvez obtenir de l'aide auprès de professionnels de la santé mentale, de votre entreprise, ou de services de soutien externes. Il est essentiel de demander de l'aide en cas de besoin.


Comments


bottom of page